Fang
DONG


︎ WEB DEVELOPMENT


︎ PHYGITAL FASHION





︎ BOOK&PUBLISH



︎ IILLUSTRATION


 

︎ ART PROJECT



︎ EXPOSITIONS



©2024FangDONG


Mark








Publication




Archive 





Cliquer d’ici pour savoir plus sur le projet ︎





Remerciements:

École supérieurs des beaux art de bordeaux

Biennale internationale du design Satint étienne

STEFANIA

Cité du design_esadse Saint étienne

Parc nationale de Cévenol

France3

rfi-radio







Mark
- Exposition collective -

DÉVIER
LA TRAJECTOIRE



︎du 6 au 20 décembre 2019

︎Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA


︎Artistes du pavillon 2019 :
Xavier Michel, John R. Mirabel et Ji-Min Park
Artiste post-master papillon 2019 :
Fang Dong 

︎Commissariat:
Ange Leccia et
Dominique Pasqualini

---
Le Pavillon 2019, nouvelle édition de la résidence internationale portée par l’EBABX Ecole supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux, augmentée du post-master Papillon 2019, se pose cette année au dernier étage de la MECA, dans le Grand Verre et la République Géniale du Frac.
Cette année, au travers de leurs étapes de production, les 3 artistes du Pavillon (Ji-Min Park, Xavier Michel et John Mirabel) et le Papillon (Fang Dong) auront également traversé toute une exploration dans la préhistoire, avec des rencontres, des séjours et des visites en Dordogne et en Cantabrie, pour en tirer une relance de leurs différentes productions.
L’exposition « Dévier la trajectoire » est l’étape conclusive de cette aventure, précédée par plusieurs restitutions (expositions et projections) à la Galerie des Tables (EBABX) dans le cadre du Festival FACTS Arts et Sciences via un programme conjoint avec le Laboratoire : PACEA de l’Université de Bordeaux, au Pôle d’Interprétation de la Préhistoire (Les Eyzies-de-Tayac) et au Musée d’Art et de Préhistoire de Périgueux. Successivement : « Manger la roche » ; « Chercher l’oubli » ; « Devenir transparent ».

---
. LE PAVILLON
Crée en 2001 au Palais de Tokyo à Paris, le Pavillon est une résidence de recherche artistique.
Hébergée à l’EBABX à Bordeaux depuis novembre 2017, elle accueille en 2019, sous la coordination de Ange Leccia, 3 artistes de la scène émergente internationale de l’art contemporain : Ji-Min Park, Xaiver Michel et John Mirabel.
Plusieurs temps de travail ont jalonné les 10 mois de résidence au Pavillon : développement de recherches personnelles, voyages d’études et d’immersion (en France et en Espagne), temps inter résidence, phases de production, interaction avec nos partenaires, restitutions et expositions durant l’automne 2019.

---

︎ vernissage de l’exposition
« Narcisse ou la floraison des mondes »
du 7 décembre 2019 au 21 mars 2020

︎Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA
5 parvis Corto Maltese 33 800 Bordeaux

---
︎RENSEIGNEMENTS
05 56 24 71 36

Pour savoir plus sur les projets :

LES DRAPERIES

LES TOURISTES






- Exposition individuelle -

DEVENIR TRANSPARENT

︎19 au 24 novembre 2019
proposée dans le cadre de FACTS*

︎Galerie des Tables,
1 rue des étables, 33800 Bordeaux


En partenariat avec FACTS, cette exposition restitution interroge la préhistoire et l’archéologie comme les espaces privilégiés d’enjeux et de questionnements contemporains : la planète terre, la différenciation des espèces, le rapport à l’animal, le changement climatique, les migrations humaines, la préservation de la culture,… Une exploration multiple rendue sensible par l’art.

Fang Dong est née en 1991 à Qing Dao (Chine), elle vit et travaille entre la France et la Chine
DNAP Design 2016 - DNSEP Design 2018, 6ème année post-master Le PAPILLON 2019, EBABX
www.h2e3.com

Artiste designer, diplômée de l’EBABX en 2018, et actuellement en Post-Master Papillon à l’EBABX, Fang Dong est originaire de Qing Dao (Chine). Elle vit et travaille entre la France et la Chine. Son travail aborde l’inattendu, l’humour et le paradoxe. Elle cherche à approcher ces sensations, à les faire transiter d’un rêve vers le possible, en voulant toucher l’essence du regard, au-delà de la perception du volume, de la texture, du détail, de l’infini. Ses pièces, entre l’art et le design, offrent à nos sens une pluralité d’échelle, c’est un monde tactile, sensitif en perpétuel mouvement.

En lien avec Le Pavillon Résidence de recherche internationale.

︎#ebabx
(cliquer pour savoir plus)
 

︎#LePavillon
(cliquer pour savoir plus)




︎LES DRAPERIES(séries), 2019
Stalactites en médecine chinoise, draperies en tissu smoking.
Coïncidence est le mot qui exprime la première impression ressentie par Fang Dong après la visite de la grotte du Grand Roc. Face à ces parois, une correspondance entre les formes des stalactites, les apparences de la draperie et les textures de la paroi de l’estomac lui apparaît. Ce sont ses origines chinoises qui l’ont conduit à faire un lien avec l’usage médical de stalactite dans la médecine chinoise issu du Shennong bencao jing(1), le plus ancien ouvrage chinois traitant des drogues végétales, animales et minérales. Fascinée par ces concrétions découvertes dans les grottes, Fang Dong s’est inspirée de ces réalités géologiques pour imaginer des sculptures en tissus colorés, allusion aux draperies et stalagmites.

︎LES TOURISTES(séries), 2019
Les touristes veulent toujours aller dans des endroits qui n’existent pas.Fang Dong a découvert, comme touriste, et en leur compagnie, les grottes lors de visites en France et en Espagne. Avant ces visites, elle a consulté les remarques des visiteurs sur internet et découvert leurs commentaires, des fragments d’histoires inspirants et des images vivantes.
A partir de photos, de films, de sons issus de ces visites, elle a produit un carnet de voyage où elle exprime, à travers le miroir de sa propre culture, toutes les sensations ressenties lors de ces voyages profonds et inattendus.

« En utilisant ma propre expérience et les sentiments partagés des autres visiteurs, le travail plastique se fait manifeste pour un monde plus imaginaire, poétique, libre. Libre de plonger dans l’intime d’une matière, dans l’essentiel d’une relation intime entre artistes, œuvre et regardant. En faisant tomber le mur invisible entre regardant et regardé, public et œuvre, je voudrais offrir un espace de ressenti, tracer un chemin de l’aventure, poser un temps d’imagination. » Fang Dong

(1)Shizhen LI, Usage stalactites, Bencao gangmu – The Compendium of Materia Medica, recueil de médecine chinoise, Beijing, 1900. / Traduit du chinois au français par l’auteur

︎* FACTS (Festival arts créativité technologies sciences) est le festival thématique en biennale issu du programme Arts et Sciences de l’université de Bordeaux, un programme qui prend la forme de résidences d’artistes dans les laboratoires de recherche scientifique et qui vise à favoriser la diffusion des savoirs et stimuler les échanges entre l’art et la science.

FACTS Bordeaux
︎Facebook evenement
---

︎Renseignements Accueil EBABX
05 56 33 49 10


---
︎Partenariats :
Mairie de Bordeaux
Drac Nouvelle-Aquitaine
Région Nouvelle-Aquitaine
FACTS
Université de Bordeaux


︎Télécharger comuniquer de presse : Devenir Transparent 






- Exposition collective -


ICI
Intelligence cherche intelligence



︎19 - 24 Nov 2019


︎Hall du campus universitaire de Périgueux  
- rue du doyen Joseph Lajugie,
︎Musée d'Art et
d'Archéologie du Périgord 
- 22 cours Tourny, Périgueux



︎17 hGalerie des Tables
- 1 rue des étables, Bordeaux



︎par Joëlle Bordeau, auteure
Article originale: ICI

« A travers la préhistoire et la création contemporaine,
l’équipe du projet "ICI" trouve un objet de réflexion commun :
la trace (ce qui reste, ce qui marque) et son interprétation.
Rencontres entre chercheurs en paléontologie, archéologie et artistes,
explorations de sites connus et enfin, dessins, photographies et
vidéos documentant l'ensemble du projet, sont conservés comme autant de
traces qui permettront peut-être un jour à une autre équipe d'en faire autant. »


Équipe scientifique :
Jacques Jaubert et
Oriane Spinelli-Sanchez - Préhistoire (PACEA)

Équipe artistique :
Dominique Pasqualini et
Fang Dong – designer

En partenariat avec l’École Supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux.




Rencontrer

"Âme solitaire cherche âme solitaire"… Le projet ICI est tout d’abord une petite annonce de rencontre entre deux mondes que tout semble séparer : école des beaux-arts - université de sciences, sensible - intelligible, fiction - documentaire, imaginaire - réel, fantaisie - rigueur…

Cette expérience est la rencontre de deux entités plurielles. L’une, la recherche scientifique préhistorique, pluridisciplinaire par le croisement nécessaire de spécialités. L'autre, l’enseignement artistique, transdisciplinaire par le décentrement symbolique et l’errance opératoire.

Interroger

Le projet ICI interroge la préhistoire et l’archéologie comme les espaces privilégiés d’enjeux et de questionnements contemporains : la planète terre, la différenciation des espèces, le rapport à l’animal, le changement climatique, les migrations humaines, la préservation de la culture…

Le projet ICI interroge ce rapport projectif ou réflexif, au centre de toute recherche, scientifique ou artistique. L'artiste comme le chercheur sont soumis à une évaluation, chacun selon sa modalité : le jugement artistique pour l’un et la vérification des procédures ou des résultats pour l’autre.

C’est le regard qui fait le monde.
Martine Delerm — Auteure

Explorer et révéler

ICI est une exploration multiple : la parole, le geste et l'image, avec entretiens, visites de sites, grottes et musées, enregistrements, dessins, photographies… Une exploration pour révéler une série de traces, à la fois transposition et mémoire, véritable objet en partage, où sciences et art trouvent chacun leur enjeu respectif, sensible et intelligible.


pour savoir plus sur les expositions: